habibi Une fois n'est pas coutume, je m'attarde sur une bd (j'en lis, mais je n'en parlais pas ici, faute de temps). Mais là, fi de toute raison: il faut absolument lire Habibi si vous aimez les mille et une nuits, les contes du fond des âges, les histoires d'amour impossibles, les récits bibliques, les récits à tiroirs, les fables existentielles et humanistes, la dénonciation des injustices, de l'esclavage, des ravages causées à notre planète, etc...

Bref, j'ai un véritable coup de coeur et je dirai même un "cri du coeur" pour Habibi qui raconte (version brève) l'histoire d'une petite fille mariée très jeune, puis enlevée, vendue comme esclave, elle s'échappera du marché aux esclaves en sauvant un petit garçon qu'elle élèvera au fin fond du désert dans un bateau échoué sur une dune de sable...Des histoires elle en connaît et, telle Shéhérazade, racontera tous les soirs au petit garçon des récits tirés des 3 religions du livre. Leurs mésaventures ne s'arrêtent pas là mais je préfère laisser son mystère à cette bd, que dis-je, cette oeuvre d'art qui se démarque du reste de la production tant par la richesse de son récit que par sa beauté et  son originalité. Je vous laisse admirer:

hab1

hab

hab3

 

P.S: mais comment un auteur américain vivant dans l'Oregon peut-il réécrire de cette façon les Mille et une nuits???thompson