gesternSon meilleur roman depuis Eux sur la photo! et je les ai tous lus (je suis fidèle), mais celui-ci avec du retard.

Utilisant toujours le même procédé (l'avancée du récit grâce à la découverte, la description de photos), la différence de taille cette fois est l'épaisseur du roman: Hélène Gestern qui nous avait habitués à de courts romans, intenses et minimalistes à la fois, nous offre cette fois un gros bouquin de 700 pages, de quoi nous rassasier et développer une véritable fresque historique que l'on dévore avec passion.

On retrouve encore un personnage comme "en panne" dans sa vie: une jeune veuve, historienne de la photographie, retiré de tout depuis la mort de son compagnon. Elle débute un peu par hasard une "enquête" professionnelle qui va changer sa vie.

Elle découvre une correspondance entre un soldat mort pendant la guerre de 14-18 et le plus grand poète de son temps, de quoi susciter une véritable fièvre dans le monde historico-littéraire. Le contenu de ces lettres et les photos qui les accompagnent vont la mener  à la fois vers la recherche d'une vérité historique et sur le chemin du retour à la vie.

C'est beau, dense, poignant, vivifiant... Le jeu de la découverte au fil des lettres et des photographies ne fait qu'attiser notre curiosité. Bref, je ne peux que vous le conseiller!